publié le 22 octobre 2015

Une seule langue pour l'Union Européenne

L'Europe ne se fera jamais si les lanques continuent à séparer les peuples. Après tout le patois a pratiquement disparu dans l'évolution du monde. Une réponse doit impliquer un choix douloureux mais pas définitif car après tout, l'Alsacien ou le Breton existent toujours et c'est tant mieux. L'Anglais s'impose dans l'Union Européeene comme la seule réponse crédible et nous permet le lien avec les USA, Australie...etc.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains