publié le 20 février 2016

une nouvelle politique du logement et la suppression des lois "duflot"

Les lois promulguées par la gauche depuis l'arrivée de F Hollande à la tête du pays ont accru les difficultés sur le terrain. Des difficultés côté élus (même de gauche), une anxiété et de nombreux mouvements de protestation de la part des habitants touchés par cette politique soviétique du logement. La position de la droite sur ces sujets n'est pas claire alors qu'elle touche au plus près tous les français. Je propose : - une abrogation des lois votées sous FH et de cette politique "contrainte" - l'affirmation que la politique du logement réponde aux aspirations des gens dans leur diversité et ne soit plus imposée. - une politique qui vise à rapprocher (en temps de transport) le plus possible le travail du lieu d'habitation - les quotas de logements sociaux seront appliqués aux flux et non à la situation statique d'une commune qui peut de se fait avoir des pénalités insupportables alors qu'elle ne peut plus construire (zones protégées par exemple) - les quotas prendront en compte la production de logements aidés en accession à la propriété ou des logements pour les séniors. Le passage aux flux permet de facilement compter l'accession. - les divisions de terrains seront sous la responsabilité du maire (et non systématiquement autorisées comme actuellement quel que soit le lieu) qui doit garantir que cette disposition ne perturbe pas l'équilibre d'une zone, ne facilite pas le mitage territorial et soient possibles du point de vue des services.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains