publié le 19 mars 2016

une défense à la hauteur des enjeux

S'abstenir impérativement de toute mesure de réorganisation structurelle des forces pour permettre aux armées de digérer la précédente réorganisation: exit donc un énième Livre Blanc qui serait inutile et contre productif. Il est nécessaire de sanctuariser le budget de la défense à 2% du pib pour permettre la poursuite du renouvellement des équipements, le respect des normes d'entraînement et l'amélioration de la condition militaire. Il convient enfin de redonner aux Chefs d'état majors leurs attributions en matière de ressource humaine , le commandement étant un tout au sein duquel on ne peut dissocier l'administration et la gestion de l'homme de ses activités opérationnelles pouvant le conduire au sacrifice suprême. général(2s) Christian Renault

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains