publié le 27 novembre 2015

Supprimer les pensions de réversion aux divorcés

Quand un divorce est prononcé, il y a partage du patrimoine, et il n'y a plus aucun lien matériel entre les 2 divorcés. Quelques décennies plus tard, lorsque l'un d'eux décède, il est injuste et anormal de faire bénéficier l'autre d'une pension de réversion calculée sur la retraite du défund, car la pension de retraite du défunt a été calculée en prenant en comptre des revenus perçus après le divorce. Je propose donc de supprimer la pension de réversion des divorcés. Quand on divorce, on renonce aux avantages du mariage et donc au revenu de son ancien conjoint.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains