publié le 17 mars 2016

Succession et impôts

Trouvez-vous normal qu’en cas de décès, le conjoint survivant touche une part d’héritage égale à celle des enfants du défunt, qu’il ait été marié à 6 mois ou 50 ans ? Ne serait-il pas souhaitable que cette part soit calculée au pro-rata des années de mariage, comme l’est la pension de reversion ? En matière de succession, envisagez-vous des mesures afin que le patrimoine d’une famille puisse être transmis en totalité aux enfants sans être l’objet de racket de la part de l'état ?

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains