publié le 11 octobre 2015

Se démarquer nettement sans perdre le cap

Il est impossible de ne pas se positionner sur ce sujet transverse. Les risques apparaissent faibles, électoralement parlant, de sortir de la vision politicienne, récupératrice, du pouvoir actuel. Les énergies nouvelles, certes, doivent être prônées dans la continuité (y compris pour les aides). Mais il est inconcevable de ne pas maintenir le nucléaire même s'il alimente des peurs obscurantistes (Hiroshima, Tchernobyl, gestion des déchets). Combien de morts dans l'industrie nucléaire par rapport au pétrole ou au charbon?. Quel est le bilan carbone du nucléaire et son effet sur le réchauffement climatique? En ce sens, le virage "charbon" de l'Allemagne après Fukushima est une absurdité populiste. Une politique sensée devrait couvrir tous les aspects sans tabou et faire (ou réclamer) le quasi-consensus.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains