publié le 05 octobre 2015

retour en arriere des reformes

- augmenter le numerus clausus (la pénurie est un recul en matière de la santé), - arrêt sur les génériques systématiques et études sur leur efficacité, suppression des génériques qui ne font pas exemple l'extrait thyroïdien en cas de suppression de la thyroïde. Écoutez les médecin et ne pas croire à leur efficacité a priori -contrôle des prises en charges des malades CMU, il est anormal que les cotisants ne soient pas rembourser et que les étrangers ou ceux qui savent utiliser les allocations soient pris à 100%

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains