publié le 13 octobre 2015

Rendre le syndicalisme obligatoire

Bonjour Je ne suis pas calé en politique, mais je saisis cette opportunité pour vous soumettre une idée dont personne ne semble parler (j’espère avoir choisi le bon thème). La motivation de cette idée est que l’un de nos problèmes majeur en France est que la majorité des réformes ou évolutions envisagées dans le domaine du travail sont régulièrement bloquées par les syndicats lors de ce qu’on appelle concertations. Les syndicats sont nécessaires pour représenter les employés. Mais très peu d’employés adhèrent à un syndicat et en fait la représentativité des groupes syndicaux actuels reste faible. En outre ils sont politisés et leurs positions de blocage reflètent leurs sensibilités politiques. Enfin ils mettent souvent la priorité sur leurs propres intérêts avant celui de la concertation entre dirigeants et employés. Je pense donc qu’une profonde réforme est nécessaire pour réorganiser complètement le monde syndical. Pour arriver à une refonte profonde du syndicalisme, ne pourrait-on pas le rendre obligatoire? Ainsi, en obligeant tous les partenaires concernés (dirigeants et employés) à adhérer à un syndicat, j’imagine qu’il pourrait en résulter un double avantage de participation beaucoup plus efficace: - D’un part, tout le monde se sentirait directement concerné pour que les choses bougent de façon raisonnable; - Et d’autre part, au lieu des quelques grands groupes actuels, un éventail de syndicats beaucoup plus large se développerait pour assurer qu’une variété de syndicats est mise en place par branche dans toutes les entreprises. Bon peut-être que vous trouverez que ce n’est pas une tellement bonne idée, mais j’avais envie de vous la soumettre si jamais elle pouvait être utile. Merci de m’avoir donné la parole.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains