publié le 28 octobre 2015

Remettre de l'ordre dans les comptes de la nation

1: revoir la fiscalité dans le sens d'une universalité de l'IR , tous les bénéficaires des services de l'état doivent le payer même de manière symbolique . 2:afin d'alléger la charge fiancière de la dette nationale , lancer un grand emprunt obligatoire pour tous, quelque soit son patrimoine à hauteur de 5 % du dit patrimoine , ce qui aurait , eu égard aux sommes en jeu , de permettre de rembourser 50 % de la dette et donc d'allèger à due concurrence la dette et donc sa charge financière annuelle dans le budget de l'état . Ces sommes seraient en partie restituées aux Français via une réduction de l'IR ( la charge de la dette représentant le montant de l'IR payé chaque année )et une rémunération identique à ce que paie l'état aux banques qui lui prêtent .L'amortisssment de cette dette se ferait sur une durée de 15 ans grâce aux économies budgétaires réelles permises par une telle mesure .

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains