publié le 16 mai 2016

RELANCER LE BUDGET DE LA DEFENSE

La crise d’immigration que subit aujourd’hui la France ainsi que la menace que les migrants font peser régulièrement sur notre pays et sur les pays de l’Union Européenne montre la nécessité pour l’Europe de faire face à ses défis qui empêchent la construction d’une Europe politique et économique. Les conséquences de ces menaces s’expriment par des attentats terroristes de plus en plus violents et meurtriers qui ont frappés la France (Paris) en 2015 puis la Belgique (Bruxelles) en 2016 à 2 pas même de la commission européenne. Ainsi, la crise économique que vit aujourd’hui la France apparaît comme structurelle et liée en partie à un trop fort taux d’immigration installé sur notre territoire nationale. La régulation du flot de migrants qui menace notre continent nécessiterait de faire respecter l’universalité des droits de l’homme au sein de chaque pays. Ainsi toute nation doit être en mesure sur le plan politique, économique et social de créer suffisamment de richesses pour gérer sa propre population. Je propose que les Républicains votent pour une augmentation du budget de la Défense sur les 5 prochaines années ce qui permettrait à la France d’augmenter ses moyens et effectifs militaires et de lui permettre ainsi d’accroître sa présence au siège du conseil de sécurité des Nations Unies et son implication au sein de l’Otan. Je pense que Les Républicains doivent faire comprendre à ses 2 organisations que l’Europe est à nouveau menacée et que nous n’avons pas besoin des Etats Unis ni de la Chine et de leurs forces militaires pour assurer notre propre défense. L’Union Européenne doit être en mesure d’empêcher la venue des migrants et la montée de l’insécurité et du terrorisme non seulement politiquement mais aussi militairement et doit se doter des moyens nécessaires pour intervenir avec ses forces armées tant en Europe qu’en dehors de notre continent si cela s’avère nécessaire.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains