publié le 07 janvier 2016

REINTEGRER LES VALEURS PAR L'ENSEIGNEMENT DU DROIT DES LE CP

Nul ne dit mot consent...Ceci fait partie des devoirs et des droits. Cependant, la société française bien construite au niveau de la loi et du droit, n'enseigne à aucun moment le code civil, le code de la famille, le code de la propriété y compris intellectuelle, le code commercial, les droits de la femme etc...un arsenal de lois dont la majorité des français ne sont pas instruits, et bien moins érudits que la plupart des futurs français qui ont la possibilité d'être enseignés, accompagnés, défendus dans leurs droits en France.La plupart des valeurs de la France sont contenues dans ces codes avec un langage spécifique et bien souvent incompréhensible pour le citoyen lambda. Il me semble, ne ces temps de radicalisation progressive bien souvent instruite dès les plus jeune âge et souvent sous l'effet de l'ignorance, d'instruire tous les français dès le CP dans une matière structurant la connaissance des institutions, des codes de loi, de leurs applications, de l'évolution de ces codes dans l'histoire en partant de la base, du premier code de loi du monde, le code d'hammurabi présent au Louvre ainsi que les fondamentaux comparatifs des codes de lois principaux des pays étrangers. Pourquoi ? Pour faire valoir les valeurs de la France dans l'esprit des français, la chance incomparable d'être français dans le cœur des citoyens qui l'oublient face aux extrémismes grandissants, pour démontrer à quel point la France est un pays d'avant-garde par ses valeurs. Ainsi, réduire la part d'ignorance est une véritable lutte contre le radicalisme précaire, primaire en progression au sein des écoles. Que veut Daesh ou les partis et philosophies de l'extrémisme : détruire l'histoire et la remplacer ( ce qui induit de retirer la sagesse du monde ), la connaissance, les codes de loi occidentaux, les droits vitaux , les fondamentaux, le principe du mérite, et ils se placent contre la loi. Comment agissent-ils ? sur la jeunesse,au cœur des familles en agissant sur l'esprit et les revendications d'un public bien souvent non instruit des lois, par la destruction, le principe de soumission et d'obéissance aveugle obligatoire, par l'éviction et la rétention de libertés, par l'immixtion de valeurs féodales dans l'esprit de ces jeunes, par la domination religieuse sans les fondamentaux des livres. Introduire dans l'école, dès le CP, un véritable enseignement structuré de la loi, des valeurs, de l'éthique, et de l'histoire des codes de loi, jusqu'en université, c'est renverser l'esprit de Daesh, c'est stratégiquement retourner l'arme de Daesh contre lui, c'est réintroduire l'esprit de la vie contre celui de la destruction, c'est fabriquer des citoyens fiers, c'est anticiper et permettre une société qui ne se résoud plus à se plaindre, c'est favoriser la réduction de la criminalité, c'est réintroduire l'égalité, c'est changer l'école. Tout évolue selon ses besoins, depuis le corps humain jusqu'à la planète, l'école est aussi dans cette démarche de réponse face aux besoins d'une société malade. Catherine ADIDA-ROSENBERG

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains