publié le

Réformer

Pourquoi n'arrivons-nous pas à mener une réforme franche des institutions de notre pays? En fait depuis longtemps chaque génération de dirigeants apporte des ajustements à la marge sans remettre en cause la trajectoire du passé. Cette façon d'entreprendre les réformes vient d'une culture enseignée depuis longtemps aux dirigeants français. Il fut un temps où l'on qualifiait cette façon d'agir de pensée unique. Aujourd'hui enfin on constate dans le pays un consensus des citoyens pour s’attendre à une grande réforme. Or on attend encore le déclencheur qui provoquera ce mouvement. Si tous les Français comprennent qu'on ne peut continuer sur cette pente descendante sur laquelle nous glissons inexorablement vers la récession, il faut avoir le courage de se lancer dans une réforme globale, intelligente et partagée. Il existe depuis longtemps une méthode simple pour aborder la réforme des dépenses publiques (dite budget base zéro). Cette méthode consiste en trois étapes. Première étape : il faut imaginer comment on voudrait que soit la France si on partait d'une feuille blanche (bien entendu pour tout ce qui est à la main de l'État et des collectivités publiques). Ceci peut être une réflexion partagée et même cela doit être une réflexion partagée avec tous les citoyens. Deuxième étape : il faut alors analyser globalement la situation présente et les écarts avec le projet. Troisième étape : il faut enfin imaginer les chemins pour aller de la situation présente vers la situation idéale que l'on a définie sans contraintes. Le chemin peut être long bien sûr et chaque étape est une stratégie en soi. La RGPP s'inscrivait dans ce genre de schéma mais la démarche était encore trop marginale par rapport à la situation existante et surtout restait trop confidentielle. Il nous faut aujourd'hui un leader authentique qui soit capable d'insuffler suffisamment d'enthousiasme à l'ensemble du pays pour que ce genre d'approche puisse être menée résolument et avec tous les citoyens. Celui qui saura provoquer le déclic lèvera tous les obstacles. Le préambule de la constitution qui dit tant de choses ne dit-il pas aussi que tous les citoyens ont le devoir de travailler et de consacrer leurs efforts au bienfait de la collectivité nationale ?

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains