publié le 28 novembre 2015

Réforme électorale

Pour qu'un élu soit accepté par la majorité de sa circonscription doit avoir au minimum 50% des suffrages exprimés. C'est pour cela que je propose, comme cela se fait pour l'élection présidentielle, que seuls les deux premiers candidats arrivés en tête puissent se qualifier pour le second tour et ce à toutes les élections nationales.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains