publié le 03 novembre 2015

Réforme des retraites

Il s'agit d'un sujet particulièrement épineux qui pourtant pourrait être beaucoup mieux accepter si l'on faisait tomber les barrières symboliques. Actuellement, il est ressenti comme une injustice entre le public et le privé, et c'est d'autant plus vrai avec les régimes spéciaux et les retraites des élus politiques. Abaissons le tabou, et montrons que tout le monde fera des efforts. Il faut un alignement privé/public, même taux de cotisations, même âge de départ à la retraite, même contrainte. De plus, il faut évoluer vers une retraite par point qui pourra être valorisé si l'on a fait de l'apprentissage, un service civique ou même intégré une association d'intérêt général. La retraite des élus doient également revu comme perçu inégalitaire et abusé. Là encore pour redonner confiance aux français, il faut réformer. Envisageons une retraite par point également qui se valorisera en fonction du nombres d'années de mandat et des fonctions exercés. En cas de cumul des mandats, ça sera le mandat le plus important qui sera retenu. De cette manière, nous redonnerons confiance aux français. C'est d'autant plus vrai si cette réforme soit soumis en référendum et en aucun cas aux députes et aux sénateurs. Cette réforme appartient à tout le monde et mérite un débat national de très grandes ampleurs.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains