publié le 16 septembre 2015

Réforme de l'aide médicale d'Etat

Désengorger l'hôpital public Plutôt que de la supprimer réduire l'accès et créer des centres de santé agrées conformes avec le ministère de la santé qui dirigeront les patients titulaires de l'AME vers ces centres. L'objectif est au nombre des quotas, plus ces centres de santé qui comporteront des médecins généralistes, spécialistes, chirurgiens dentistes et kinésithérapeutes soigneront des patients AME, l'Etat s'engagera à leur permettre une défiscalisation ( loyers, couts de matériels par exemple)

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains