publié le 13 octobre 2015

projet pour la France

le gouvernement est garant du ‘bon emploi’ de l’argent public, prélevé sur les français via les différentes fiscalités ; il doit donc avoir un objectif de maîtrise/diminution de son ‘coût’, et l’équité/l’efficacité de son prélèvement ; afin de permettre le désendettement, le niveau d’imposition des citoyens restera stable sur les 10 ans à venir, en revanche les dépenses de l’état devront baisser de 5% en moyenne, permettant aux budgets de l’état et des collectivités de dégager un solde légèrement positif en moyenne, et durablement ; - la politique fiscale sera remise à plat dans l’ensemble de ses dimensions (IR, TVA, CSG…), avec un objectif majeur de simplification (les ‘politiques’ de soutien de tel ou tel domaine via des ‘niches’ ou exceptions fiscales seront soit abandonnées, soit traités via les moyens ‘normaux’ de subvention) en maintenu une ‘juste’, efficace et ‘responsable’ redistribution entre l’ensemble des français.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains