publié le 13 janvier 2016

Prise en charge transport par l'employeur

L'employeur prend en charge 50% des frais de transport en commun. Mais quand vous n'avez ni bus, ni train, ou bien que les horaires vous font travailler en horaire décalé, vous ne bénéficiez d'aucune aide. La France des campagnes est défavorisée. 1- L'employeur puisse prendre en charge 50% des frais kilométriques sur la base du régime fiscal en fonction. Cela redonnera au salarié du pouvoir d'achat et rééquilibrera les campagnes. 2- Si pas de véhicules ou covoiturage du salarié prendre le tarif 2nde classe de la SNCF avec un tarif par région. 3- Si obligation de louer un scooter, ou un véhicule, prise en charge de 80% par l'Etat des frais de transport si contrat de travail de courte durée Mesure facile à mettre en place qui ne pénalise pas le travail précaire, intérimaire, de courte durée, et qui incite à prendre des emplois loin de chez eux. (500 000 emplois non pourvus en France n'est ce pas?). Encourager le Français à se remettre au travail. Ces mesures ne sont valables que pour les Français et non pas pour les cartes de séjour. Avant de penser aux autres, pensons aux Français en priorité. Il n'y a aucun racisme dans ces propos.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains