publié le 23 octobre 2015

Pour une réforme radicale de la justice

Je m'associe à 100% aux trois propositions formulées par Henri Guaino qu'il a rappelées ce 23 octobre sur iTélé: Proposition 1: le syndicalisme n'a pas sa place dans la magistrature, il faut l'interdire. Proposition 2: suppression de l'Ecole Nationale de la Magistrature fabrique d'esprit de caste et d'entre-soi. Proposition 3: introduction d'un principe de responsabilité pour les magistrats, seule corporation qui n'a de compte à rendre à personne.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains