publié le 05 octobre 2015

Pour un déplacement raisonné

En ville, privilégier des infrastructures incitant le déplacement à pied, en vélo, et/ou en transports en commun sans provoquer bouchons et ralentissement pour les automobilistes. Voies cyclables, zones piétons, etc... . Rationalisation des voies ferroviaires et fin des lignes non-rentables avec mise en place d'un autre système de transport pour les anciens usagers tel que l'autocar. Libéralisation du secteur, que ce soit avec la fin de la rente des taxis dont on pourrait proposer le remboursement de leur licence proportionnellement à la date d'achat ( ex 90% si obtenu il y a 2 ans, 50% si obtenu il y a 10 ans, etc.... ) en échange d'une libéralisation de ce secteur, ou bien avec une libéralisation des autocars et du secteur ferroviaire.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains