publié le 16 octobre 2015

Porter la création d ´une diplomatie d ´influence. (@.diplomatie)

Le politique ne consiste plus à faire la plus belle affiche, la plus convaincante, à distribuer des tracts ou à avoir une télévision d’Etat avec des speakers tous dévoués à votre cause. La grande stratégie maintenant consiste à penser moteurs de recherche, réseaux sociaux et diriger l’attention des internautes. Parce que le politique doit faire face à la rapidité de réseaux, information et désinformation. Face aux réseaux sociaux, l’Etat ou disons les autorités nationales ne devraient pas les considérer uniquement comme un outil commode pour mettre en ligne des communiqués ou des annonces parce que ça parle aux jeunes, mais comme de vrais territoires où exercer une influence. - Porter la création d ´une diplomatie d ´influence. (@.diplomatie) Parce que : C’est un lieu où défendre sa réputation, où expliquer ses projets ou ses buts, où repérer, veiller, sentir des opinions qui commencent à prendre de l’importance, ou des mouvements sociétaux qui se concrétisent. Ça, c’est à la fois un territoire d’observation et un lieu où exprimer un discours cohérent. Et puis : Les autorités nationales doivent également s’adresser hors de leurs frontières, avoir un discours pour clarifier les buts de notre politique, les buts, par exemple, de nos interventions militaires, pour concrétiser le soft power, sous forme d’un discours qui s’adresse directement à des citoyens d’autres pays, en sautant par-dessus la médiation de la diplomatie classique par exemple ou des médias classiques. Il y a des pays qui le font. Il me semble que nous devrions nous engager dans une action d’influence stratégique sur les réseaux sociaux et ne pas en faire de simples substituts aux petites annonces. - Mutualiser les moyens disponibles au sein du gouvernement. diplomatie, parti politique pour mettre en oeuvre une @-diplomatie d ´influence, en incluant "les Francais de l ´étranger" (une véritable diaspora). - Cette @-diplomatie d ´influence peut également se faire au niveau régional.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains