publié le 15 octobre 2015

Peut on Garantir notre gestion de la Sécurité ?

Nous sommes peut-être le pays des droits de l’homme mais cela ne doit pas se faire à l’encontre de notre sécurité Si vous voulons conserver un minimum de sécurité dans notre pays, nous devons faire respecter un minimum de règles de sécurité à toute personne vivant dans notre république :

- Expulsion des ressortissants étrangers commettant des crimes de sang ; 

- retrait de la nationalité française pour les personnes ayant la double nationalité et ayant commis des crimes de sang, voire expulsion (si nous appliquons la première règle).

La sécurité, c'est également celle que nous vivons sur les routes, au volant de nos véhicules. Sans vouloir retirer l'âne qui est entre le volant et le siège, il me semble qu'il faut impérativement favoriser :

- le développement des techniques de pilotage automatique des véhicules (Ref : https://www.ted.com/talks/chris_urmson_how_a_driverless_car_sees_the_road?language=en ) ; la plupart des grandes marques s'y prépare, et sont en tests. Notre pays présente des configurations de routes très diverses nécessitant de grandes avancées dans les systèmes de pilotage ;

- le radar automatique est une aberration actuellement. Flasher à un endroit précis, n'empêche absolument pas les conducteurs de conduire vite entre 2 radars. Je prends souvent le tunnel de la A86 entre Velizy Villacoublay et Rueil Malmaison. A la vitesse limite de 70km/h, vous êtes le plus lent. Pourquoi ne pas installer des radars flashant au dessus de la vitesse moyenne d'un tronçon donné (Au début et à la fin d'un tronçon, vous prenez la vitesse de toutes les voitures; vous flashez toutes les voitures dont la vitesse moyenne sur ce tronçon dépasse la vitesse autorisée). Cette méthode permettrait de pouvoir doubler un véhicule, sans impacter notamment la moyenne. Si cette méthode était appliquée sur un grand tronçon d'autoroute ne disposant pas d'aires de repos, cela obligerait les conducteurs mieux respecter les limitations de vitesses.

Lorsque l’on pense Sécurité, on pense souvent "radicalisation des jeunes délinquants dans les prisons". Comment faire pour organiser et contrôler les prisons afin qu'elles puissent être des lieux de ré-orientation des personnes vers des règles de la République et non des centres de formation aux extrémismes, qui menacent notre sécurité. Mais ce sujet est il dans le dossier Sécurité ou Justice ? Cordialement

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains