publié le 11 novembre 2015

Permettre aux entreprises de rémunérer l'Open Source et autres solutions astucieuses

Les logiciels et services distribués en Open Source le sont gratuitement, toutefois leurs auteurs demandent un soutien sous forme de donation pour pouvoir rester indépendants. Ces produits et services sont souvent d'excellentes alternatives aux (ruineux et intrusifs) logiciels et prestations de marques, notamment pour les TPE. Celles-ci ont donc intérêt à les soutenir. Mais une donation n'est pas un prix facturé et ne peut pas être inscrite en charges déductibles dans la comptabilité d'une entreprise. L'exploitant paie de sa poche son outil de travail... Donner un statut reconnu comptablement à la rémunération de cette valeur ajoutée serait financièrement avantageux pour les deux parties, et encouragerait à la fois le développement de ces solutions et de tout ce qu'on peut construire sur elles. Il faudrait sans doute créer un portail internet pour formaliser de telles transactions, et fournir un reçu, mais sans les taxer évidemment !

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains