publié le 18 octobre 2015

peines de prison citoyenne

Pour financer les couts du ministère de la justice, ceux de l'administration pénitentiaire, et notamment pour pouvoir financer des maisons d'arrêts supplémentaires, financer les travaux d'entretien des travaux il serait souhaitable d'envisager que certains prisonniers qui exécutent leur peine, puissent rendre des services à la société en retour. Ce n'est pas une punition supplémentaire, c'est en quelque sorte; une forme de justice dans l'exécution de la peine. Il n'est pas question de faire sortir des prisonniers dangereux, mais de pouvoir faire exécuter des tâches d'entretien qui coutent chers à la collectivité et qui pourraient être réalisés par des prisonniers. Il me semble que ce système est pratiqué notamment aux états-unis et que personne ne trouve à y redire.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains