publié le 20 novembre 2015

Pas besoin de "Garde Nationale" on a 60 000 reservistes militaires opérationnelles

Il suffirait d'intensifier un peu l'usage de la réserve opérationnelle pour un plan de surveillance anti-terroriste. C'est sa mission première: "chargés de la défense opérationnelle du territoire et en cas d'invasion" Pour cela : - déplafonner le nombre de mission annuelle autorisées en Vigipirate rouge ou écarlate - Convocation obligatoire des 5 jours par réserviste même hors des disponibilités. Il en seront fiers et honorés d'être "contrains" par le service national. (bien sûre uniquement en cas de menace imminente pas dans le cadre du service normal). - Mise en place de disponibilité d'astreinte. Le réserviste indique une disponibilité pendant laquelle il n'est pas forcément employé mais doit pouvoir être joignable et se présenter dans son unité très rapidement en cas d'urgence. - Alimenter le budget pour l'emploi des réservistes (quitte à facturer les service d'ordre réalisé lors de manifestation culturelles et sportives comme le jalonnement des courses cycliste professionnel).

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains