publié le 27 février 2016

Parlons profits d'un quasi monopole

A force de ne s'occupé de produire les agriculteurs ont perdu leurs marges et déroulé le tapis rouge au profit des distributeurs. Ceux-ci sont payé cache par leurs clients,tandis qu'ils jouent sur la lenteur de règlement aux agriculteurs. De plus sur les produits frais donc agricoles les marges sont parfois très excessives. ( paiement du personnel du magasin ) Devant ces faits avéré, pour normaliser ces différences il me semble utile de rendre aux agriculteurs une partie de leurs marges par une fiscalité judicieuses (sur les marges) . Bien entendu de même sur les produits importé.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains