publié le 08 octobre 2015

Numérus clausus professions médicales

Depuis des années on se plaint de la désertification médicale, mais l'on ne forme toujours qu'environ 6000 médecins par an. C'est plus qu'à l'époque où on n'en formait que 4000 parce que des incompétants à la Sécu avaient décrété que le nombre de médecins expliquait son déficit, mais moins qu'avant que cette absurdité ne soit mise en place au cours des années 80: Médecin j'ai été reçu en seconde année en 1975 et les capacités des CHUs était de 8000.. Il faut donc revoir ce numérus clausus déjà pour compenser les départs à la retraite des baby boomers (certains ont été sélectionnés avant que le concours ne soit mis en place et c'était peut être 10000 étudiants par an qui passaient en seconde année avant 1970. Je pense qu'il faut revoir ce numerus clausus pour toutes les autres professions médicales, quitte à faire un "bac médical" donnant accès aux différentes filières. On sait que les médecins votent rarement à gauche, c'est peut-être pourquoi l'actuel gouvernement n'en veut pas plus de 6000 par an..

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains