publié le 19 octobre 2015

Modernisation du système de santé

La Loi HPST constituait au départ une idée très positive,hélas sa traduction dans les faits s'est révélée particulièrement bureaucratique.La taille en personnel outre son coût a reproduit les défauts des anciennes DDASS et DRASS. Ces acteurs interviennent de manière trop massive dans la vie des CH et ce avec des effets contre productifs. Il semble donc indispensable de procéder à une réforme vraiment novatrice fondée sur la responsabilisation des acteurs.Cela suppose de largement déréglementer nul besoin de décret pour fixer les effectifs de tel ou tel service,laissons place à la créativité simplement inspirée des guides de bonnes pratiques. Le statut de l'hôpital public constitue également un obstacle à son dynamisme et à sa réactivité.La solution pourrait consister en un statut suis generis permettant de recruter des personnels médicaux et non médicaux sous contrat.Il est illusoire de vouloir gérer si l'on ne peut agir sur la masse salariale.De même la comptabilité privée pourrait éviter des lourdeurs mais également la sortie des marchés publics(Les cliniques n'y sont pas soumises et de ce fait sont beaucoup plus réactives:ex ;les délais de construction).Les économies à attendre sont énormes. Il serait naturellement nécessaire d'habiller ces proposition pour le grand public et les arguments ne manquent pas en terme de qualité recherchée pour les patients. En outre l'ensemble devrait s'appuyer sur une vraie politique de développement durable en santé. Les présentes propositions méritent des développements qui pourraient être faites ultérieurement. A votre disposition donc.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains