publié le 30 septembre 2015

mieux rembourser les patients tout en les responsabilisant davantage

de plus en plus de Français font le choix de ne pas avoir de mutuelle (en dépit de la loi qui l'imposera prochainement à tous les employeurs du secteur privé). En effet, ces mutuelles ne remplissent pas réellement le rôle d'une assurance car l'aléa n'est pas omniprésent : chaque Français est amené, régulièrement, à avoir accès à un praticien, acquérir des médicaments, etc... Il s'agit donc là de dépenses courantes, remboursées, certes, mais qui pèsent sur le budget des Français, et qui sont majorées du coût de gestion de ces mutuelles beaucoup trop nombreuses ! Je souhaiterais donc que le recours aux mutuelles recule, et que la sécurité sociale rembourse davantage. Pour ne pas que ses dépenses explosent, le patient pourrait être responsabilisé par une participation forfaitaire passant de 1 à 5 €, bénéficiaires de la CMU inclus. Toutefois, le praticien pourrait décider de dispenser son patient de cette participation forfaitaire, s'il estimait que la gravité du motif conduisant à la consultation l'imposait.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains