publié le 06 février 2016

Mettre la priorite sur l'orientation

Le plus grand mzl de l'education n'est pas le manque de moyen mais les erreurs d'orientation. Le cout des 70% d'eleves qui echouent aux concours de medecine ou qui sont diplomes en psycho sans aucun debouche est prohibitif. Donc ayons le courage : - d'adapter le nombre de place aux debouches - de selectionner a l'entree plutot que par l'echec avec des regles de notes minimum en terminales et au bac qui donneront du sens au lycee comme en allemagne. Ex : sous 13 ou 15 de moyenne generale en terminale + bac pas d'inscription en medecine. Avec des regles simples et connues de tous le systeme serait fluide.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains