publié le 06 novembre 2015

LOI TAUBIRA - ADOPTION - PMA - GPA

1/ Garantir par voie constitutionnelle le droit fondamental de tout enfant à connaître son père et sa mère et à être élevé par eux. 2/ Abroger le volet "adoption" de la loi Taubira. 3/ Réformer l'adoption pour la gérer comme la PMA, en limitant son accès aux seuls couples hétérosexuels souffrant d'une infertilité d'origine pathologique, en autorisant cependant des régimes dérogatoires lorsqu'il s'agit de de préserver les liens familiaux de l'enfant (après un drame, mieux vaut souvent qu'un enfant soit adopter par un proche célibataire, ou par ces grands parents, plutôt que par un couple de parfaits inconnus). 4/ Maintenir l'intediction d'accès de la PMA aux femmes célibataires ou aux couples lesbiens. 5/ Réaffirmer par voie constitutionnelle l'interdiction absolue de la GPA, c'est à dire de toute forme d'exploitation mercantile du corps de la femme, et de toute objetisation de l'enfant. 6/ Interdire formellement, et pénalisé sévèrement, par de lourdes amendes, le contournement frauduleux de la loi française consistant à recourir à la PMA et surtout à la GPA à l'étranger.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains