publié le 11 octobre 2015

Libérer la culture

Ma proposition est iconoclaste dans un pays autrefois monarchiste et actuellement, comme disent nos amis américains, tellement gauchiste. Que fait la culture dans le champ d'action d'un état moderne? Qu'il existe des institutions ou associations gérant par exemple des musées nationaux, avec participation financière de l'Etat, comme aux Etats-Unis (Smithsonian Institution), pourquoi pas? Mais un ministre... Pour gérer ses fonctionnaires? Faire passer le message, à la mode dictatoriale? Dans le même ordre d'idée, je rêve d'un pays sans audiovisuel public, donc, accessoirement, sans redevance et sans ministre... Seule une chaîne d'information directe technique, gouvernementale et parlementaire, religieuse (laïcité), voire civique et linguistique (immigration) pourrait subsister. Laissons la création au privé.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains