publié le 09 octobre 2015

Les Emirats

Je ne crois pas que ce soit une bonne chose de garder des liens si étroits avec le Qatar et l'Arabie saoudite, ni de leur vendre des biens fonciers ou des entreprises françaises. La France ne peut avoir une action politique et éthique différente de ses valeurs fondamentales et des ses objectifs de préservation de la démocratie sans se mentir à elle-même et mentir à ses citoyens. Comment peut-on avoir des relations normales avec des pays si anti-démocratiques qui pratiquent quotidiennement une politique brutale et sanguinaire, qui exécutent au nom de la religion d'Etat et qui n'applique pas une justice civile. Sans compter les libertés bafouées, les droits de l'homme méprisés, ceux de la femme ignorés. Ce n'est pas en nous mettant en état de vassaux vis-à-vis de ces pays que nous ferons avancer la démocratie chez eux. De plus, notre dépendance énergétique nous met en état d'infériorité, de demandeur, et les pays du Golfe semblent bien en profiter. Je ne suis pas d'accord pour traiter d'égal à égal avec des gens qui ne souhaitent ni partager nos valeurs ni même les respecter, mais qui, en plus, sont suspectés de financer le terrorisme international contre nous. Où sont passées notre éthique et notre morale ? Va-t-on enfin avoir une voix diplomatique unie, claire et ferme ?

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains