publié le 22 octobre 2015

Le BAC et ce qui en découle

Il serait intéressant de donner au baccalauréat son prestige d'antan. D'une part, pour que la valeur de la mention soit réelle car étant dans une méritocratie, il est bon pour un élève méritant d'être légitimement récompenser. D'autre part, une fois le baccalauréat remis à niveau et donc permettant l'étalonnage si je puis dire de tous nos lycéens, le bac pourrait devenir un "pré-concours" aux facs. Chaque fac ayant un nombre de places physiques limitées et un niveau requis minimale pour ne pas perdre une année bêtement (comme pour le PACES), une selection sur la note d'un "vrai" bac pourrait améliorer le système APB.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains