publié le 03 février 2016

La TVA Sociale

Notre système de protection sociale si souvent loué à tort ou à raison, est pratiquement entièrement financé par le travail alors qu'il bénéficie à tout le monde : salariés, chômeurs, retraités, sans ressources .... Ceci n'a plus aucun sens, il faut libérer totalement le travail des charges sociales. Il faut supprimer les charges patronales autant que les charges salariales. Et reporter le financement du système social uniquement sur la consommation par une augmentation des taux de TVA, en dehors du taux des biens de premières nécessités bien entendu. Ce changement permettra, en maintenant le salaire brut des salariés, de faire une augmentation du pouvoir d'achat de ceux qui travaillent et permettra une relance de l'économie par la consommation. Ce changement diminuera le coût de la main d'œuvre et permettra aux entreprises de dégager des ressources pour investir et embaucher ou diminuer leurs prix pour être plus compétitifs. En outre cela simplifiera considérablement la paperasserie des entreprises y compris celle des agriculteurs. Ce changement permettra aux importations de participer à notre protection sociale autant que nos propres productions. Les partenaires sociaux n'ayant plus rien à voir avec le financement de la couverture sociale seront exclus de la gestion des organismes sociaux et seront remplacés par une gestion pilotée par le gouvernement et contrôlée par le parlement. Il y aura une protection sociale unique que l'on soit salarié du public, du privé, commerçant, agriculteur, profession libérale, artiste ou autre. Outre l'égalité de tous les Français devant le bénéfice de la couverture sociale et de son financement cette réforme relancera presque immédiatement l'économie par les simplifications administratives ainsi crées, l'augmentation de la compétitivité des produits français, et l'augmentation du pouvoir d'achat des salariés.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains