publié le 29 avril 2016

Légiférer sur le débit de mots dans les publicités

La loi oblige certains annonceurs à produire des messages légaux (exemple sur les médicaments, etc.). Ces annonces sont dites avec un débit de mots tel que le contenu n'est plus compréhensible et le message ne passe donc pas (inutile). Pour clore le tout, c'est surtout très agressif pour les oreilles.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains