publié le 22 février 2016

L'ENERGIE

C.RINGOT Ingénieur de l’Ecole Centrale (promotion 1953) Au CEA de 1955 à 1992 (responsable du développement des éléments combustibles de 1955 à 1971, responsable des études de sûreté nucléaire et de la sûreté des transports de matières radioactives de 1971 à 1992) Représentant français à l’AIEA pour la réglementation internationale du transport des matières radioactives de 1982 à 1992) Consultant de COGEMA et d’organismes de recherche nucléaires étrangers de 1992 à 2002 Expert indépendant auprès de la Direction de l’énergie de la Commission Européenne de 1992 à 2002 Président fondateur en 1967 du syndicat des cadres du CEA La politique énergétique L'énergie est d'importance capitale Aussi je suis étonné que ce projet ne soit pas considéré dans la liste des projets . L'énergie est d'importance capitale pour notre indépendance, notre industrie , le niveau de vie des Français , nos emplois, notre environnement . J'ai demandé dans une lettre recommandée dont j'ai fait copie à Eric Woerth en date du 18 février que l'énergie soit la quinzième conviction des 14 points cardinaux qu'il a cités dans son intervention au Conseil National Je constate hélas , comme la plupart du temps avec notre parti que je n'ai reçu aucune réponse à ce jour Monsieur Eric Woerth j'attends que vous ajoutiez ce thème majeur aux projets à soumettre aux militants Ce projet doit être traité à part car il car il dépasse les projets dits d'économie et d'environnement J'ai adressé à Nicolas Sarkozy un long document argumenté présentant mes propositions pour une politique énergétique responsable le 1er octobre dernier, document que j'ai mis à jour le 1er février suite à la COP21 Le parti a donc connaissance de mes propositions que j'ai soumis en particulier à Maud Fontenoy et Fabienne Keller, respectivement déléguées à l'environnement et à l'énergie avec lesquelles je suis en relation J'attends du parti sa réaction à mes propositions J'en résume ci dessous les principales Les Républicains récusent totalement la loi dite de transition énergétique votée par la Gauche en juillet dernier qui conduit notre pays à un désastre sur tous les plans ( niveau de vie, emplois, note industrie, l'environnement , etc. ) et s'engagent à mettre comme action prioritaire une mise à plat de cette loi pour une politique énergétique responsable 1 – en redonnant à notre pays la maîtrise de l’énergie et le rôle majeur à EDF pour l’électricité comme l’avait voulu et décidé le Général de Gaulle, l’Europe ayant totalement failli en imposant une politique énergétique absurde qu’elle a mis en oeuvre en 2013 en omettant volontairement l’énergie nucléaire comme faisant partie des énergies non polluantes, en imposant le recours aux énergies renouvelables (éolien et photovoltaïque) qui ont déjà conduit à dilapider en pure perte au niveau européen plusieurs centaine de milliards d’euros , en libéralisant le marché de l’électricité . Les Républicains s’engageant à proposer à nos partenaires européens un réexamen total du marché de l’énergie 2 - en maintenant le recours en priorité pour l’électricité au nucléaire, en supportant la prolongation de la durée de vie du parc de nos 58 réacteurs à 60 ans et au delà si possible (comme envisagé aux USA pour les mêmes réacteurs), en supprimant le plafond de la puissance nucléaire installée à 63 200 MW comme imposé par la loi socialiste 3- en poursuivant les programmes de recherche avec le projet ASTRID qui permettront au nucléaire de devenir une énergie quasi durable 4- en soutenant le recours à l’électricité pour le chauffage ( en imposant en particulier la suppression de la norme absurde RT 2012 qui privilégie le recours au gaz , énergie polluante , au détriment de l’électricité ) , en l’usage des voitures électriques et le transport des marchandises par voie ferrovière 5- en supprimant l’ensemble des dispositifs de soutien aux énergies renouvelables et en particulier les obligations scandaleuses de rachat de l‘électricité imposées à EDF par contrat d’une durée de 20 ans, dont les coûts exorbitants sont répercutés à tous les consommateurs et en particulier les plus pauvres. En imposant pour ces énergies le recours aux appels d’offres 6 –en interdisant l’installation des éoliennes à moins de 1000 m d’une habitation. . En imposant comme au Danemark, l’indemisationn des propriétaires pour déprécation de la valeur des bien situés à proximité d’une éolienne, en imposant l’autoconsommation pour toute installation photovoltaïque de puissance inférieure à 10 kWc 7- en intensifiant les programmes de recherche et de développement des énergies renouvelables thermiques dont le potentiel de développement est important 8- en décidant d’engager un vaste programme d‘exploration des hydrocarbures non conventionnels afin d’évaluer le potentiel des ressources de cette énergie pour notre pays 9- en supprimant le principe de précaution qui et un frein au progrès et en le remplaçant par le principe d’innovation 10 - en engageant un vaste programme de formation des citoyens contre les gaspillages d’énergie et de formation dès l’école primaire sur l’énergie

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains