publié le 16 octobre 2015

Inverser l'angle d'approche de la recherche du travail

Le chômage continue d'augmenter , là où la majorité des autres pays européens voient leur chômage diminuer. Pour l'avoir vécu, lorsque vous devenez chômeur , vous avez de l'énergie environ 1 mois. Après le malaise s'installe et c'est une bataille de tous les jours pour ne pas baisser les bras. Mais 1 mois, c'est le temps minimum pour que Pole Emploi traite votre dossier. Là vous rencontrez du personnel qui ne comprend absolument pas le métier que vous faites , surtout lorsque vous travaillez sur des sujets complexes dans l'informatique. Vous constatez que cette organisation ne sert à rien d'autre qu'à traiter l'administratif des dossiers. Pourquoi ne pas recentrer la recherche d'emploi sur l'accompagnement vers une activité d'indépendant ? Cet accompagnement signifie aider le chômeur à voir sa valeur ajoutée, son savoir faire, l'aider à se mettre en avant , à voir positif, l'aider à s'unir avec des personnes qui sont comme lui, l'aider à construire son projet , et l'accompagner dans son démarrage, le faire participer à des centres de partage dans lequel il parlerait de son expérience ? Ne vaut il pas mieux aider les gens à se construire, que de leur faire croire que la solution viendrait des autres , ce qui génère de la passivité des chômeurs ? Cette approche générera, à terme, un changement des mentalités , dont notre pays a tant besoin. Autre amélioration : Pourquoi une personne qui a échoué dans la direction d'une société n'a pas le droit de recommencer ? On dit que l'on apprend souvent plus par nos échecs. Pourquoi n'est pas pas le cas dans votre vie économique ?

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains