publié le 05 novembre 2015

Institution / Action social / Baisse de la délinquance

Bonjour, Ma proposition est très simple globalement. En effet, dans les cités et ailleurs, partout où il y a de la pauvreté, partout où il y a une moyenne de chômeurs plus élevée que la norme, il existe une tendance à la délinquance qui est plus accentuée. Alors, j'estime que : les mairies, mais aussi les collèges et lycées, doivent avoir une pédagogie sur ce qu'est "La réussite" Je m'explique : Un jeune dans la délinquance en France, et particulièrement en France, même si du travail lui est proposé, n'ira pas travailler, c'est un fait. Pourquoi ? Parce que tout simplement ce qu'il gagné en un mois en travaillant, il le gagne en 1 jour sans bosser. Mais revenons au pourquoi du comment, un jeune aujourd'hui doit avoir le droit de rêver, rêver de devenir riche, oui, rêver de sortir d'une vie de délinquance, mais la grosse erreur à mon sens c'est de lui proposer soit la case "Travail à la chaîne"(car sans diplôme), ou rien. Or, le travail ultra remarquable que font les professionnels du développement personnel, par exemple, sur internet, ou depuis bien plus de temps, à Londres ou aux Etats unis(Anthony Robbins, entre autres). Cette technique, autant critiquée soit elle, peut permettre de maintenir le rêve d'un jeune délinquant passionné par Tony Montana, simplement en lui permettant de se dire, tu as le droit de rêver de devenir un jour Millionnaire, par la case "Auto Entrepreneur". Les jeunes sont motivés et ultra ambitieux, bien plus intelligents qu'on ne pourrait le croire, alors, j'estime que le développement personnel, diffusé par les mairies, les écoles, etc, sont véritablement des tremplins dans la perception de la réussite de chacun d'entre nous, le maintien du rêve en se disant : "Bon je veux avoir ma maison et ma piscine mais en vérité je peux le faire sans vendre du cannabis, tel exemple l'a fait, il n'est parti de rien, etc etc... Qu'en pensez vous.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains