publié le 09 décembre 2015

Fonds de pension

Quel pourcentage de sociétés cotées appartient encore à des investisseurs Français? Réponse = de moins en moins car en plus d'une fiscalité dissuasive, l'absence de fonds de pension Français et l'ouverture sans limite de notre marché rend nos entreprises susceptibles d'être rachetées par n'importe quel prédateur, lequel pourra décider de piller le savoir faire et délocalisera ensuite la production. On voit bien comment fonctionnent les multinationales Chinoises notamment et les fonds souverains Arabes Voilà comment sous prétexte de défendre les acquis sociaux ie la retraite par répartition, on se soumet à ce que d'aucuns appelaient naguère le grand Capital. Il est donc urgent de créer de vrais fonds de pension, au delà des succédanés type PERP, en réduisant progressivement la part de cotisation des retraites par répartition. Plusieurs décennies seront nécessaires

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains