publié le 03 mars 2016

Fonction publique

L'alternance devra être suivie d'un vaste audit de toutes les fonctions publiques. Si certains secteurs sont en sous-effectifs (police, justice) là il faudra recruter. Partout ailleurs si l'on trouve des sureffectifs, en particulier dans les collectivités locales, il faudra dégraisser non seulement en ne remplaçant pas les départs à la retraite, mais en ne renouvelant pas les contractuels, d'autant plus qu'ils auront eu leur emploi public par piston. Mettre fin à cette gabegie qui permet aux élus le trafic d'influence avec ces emplois publics, mais aussi les logements sociaux, les subventions aux associations, les marchés publics, voire les places en crèche est une nécessité, non seulement pour l'argent du contribuable mais pour la justice vis à vis de tous ceux qui ne sont pas pistonnés. Et tant pis si cela gène certains de nos élus qui comprennent la décentralisation comme une forme moderne de féodalité. Il faut donc pour tout ce qui est recrutement de fonctionnaire hors concours que l'état reprenne la main et que ces recrutements soient confiés à des structures indépendantes des élus et des préfectures..

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains