publié le 08 novembre 2015

Fonction publique

Mettre fin à l'emploi à vie des fonctionnaires, ce qui est une magnifique porte ouverte à tous les abus pour les profiteurs (feuilles de maladie à répétition, fainéants qui auront à la fin du mois autant voire plus sur la fiche de paie que ceux qui travaillent) ; rétablir le jour de carence des fonctionnaires - même deux ou trois jours ; réduire le pouvoir des syndicats qui font trop souvent la pluie et le beau temps dans l'Administration ; que les maires ou présidents de collectivités territoriales cessent de recruter des jardiniers en veux tu en voilà, ou des copains des copains. Rétablir le contrôle de légalité par les préfets, en amont, des actes des collectivités, pour tout ce qui concerne le recrutement de personnels. Embaucher toujours plus, c'est bien beau et çà plaît à beaucoup, mais à l'arrivée, c'est toujours le contribuable qui paie (enfin, celui qui travaille...) et il en a par-dessus la tête du social à tous les étages.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains