publié le 21 décembre 2015

FISCALITE

Supprimer la CSG et la CRDS au profit d'un prélèvement immédiat d'un impôt sur le revenu englobant l'IR + CSG + CRDS en modulant selon le revenu annuel : ainsi tous, même les petits revenus, participeraient à l'effort national et se sentiraient concernés. Pour les revenus non salariaux, il y aurait obligation d'un prélèvement bancaire mensuel. Le problème de la 1ère année "blanche" est un faux problème car il y aurait continuité de paiement et de récolte fiscale.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains