publié le 18 octobre 2015

Faciliter les dons d'organe

Il faudrait que le ministère de la santé facilite la légalisation du don d'organe et notamment au moment du déces. Même si une grand majorité de nos concitoyens sont volontaires pour donner leurs organes au moment ou ils ne sont plus capables de décider, bien souvent, plus d'un tiers des familles s'y refusent. Il faudrait pouvoir insérer ce voeu dans la carte vitale de chacun et le renouveller, une fois tout les cinq ans. C'est simple; facilement vérifiable et permettrait de ne plus se poser de questions au moment ou il est souvent difficile pour les médecins de poser ce type de question et aux familles d'y répondre positivement.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains