publié le 10 octobre 2015

epargne et finances

Beaucoup de français épargne sur le livret A et n'investissent dans rien. Je propose que le taux d'intérêt de ce livret soit ramené à la valeur attribuée par la banque de France sans surplus et d'inciter une partie des épargnants à se diriger vers le financement participatif avec crédit d'impôt fixé à 20% du montant de l'investissement ce dernier étant limité à un certain montant. Les français évoluent et veulent semble t il participer au redressement de nos entreprises surtout des PME.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains