publié le 26 octobre 2015

Entreprise en difficulté

Quand une entreprise est en difficulté, au lieu de licencier il faudrait qu’elle puisse diminuer la rémunération de son salarié. Le complément du salaire manquant serait financé par l’Unedic. Quand la période difficile serait passée, l’entreprise reprendrait le financement total du salarié. Ce système existe dans un autre pays

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains