publié le 20 février 2016

Enseignement obligatoire du latin

Le latin se meurt depuis longtemps dans l'indifférence la plus totale. Aujourd'hui, alors que NVB crie haro sur le latin, la classe politique et professorale feint d'être indignée. Le latin, langue nourricière, civilisationnelle, qui fonda notre culture et notre histoire, cette langue, affublée de l'adjectif "morte", doit être réanimée et étudiée par tous. Le latin doit être un enseignement obligatoire dès la 6e.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains