publié le 11 octobre 2015

Enseignement de l'histoire

L'enseignement de l'histoire en France sollicite beaucoup trop le sentiment de repentance. Il convient d'enseigner l'histoire en la replaçant dans son contexte historique. Par ex. Ne pas évoquer les croisades sans évoquer le fait qu'à la même époque l'Espagne est occupée par les musulmans. Il convient également de ne pas juger les faits historiques en les confrontant à un référentiel émotionnel contemporain et donc systématiquement rappeler quelles étaient les moeurs ou coutiumes de l'époque.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains