publié le 13 décembre 2015

EMPLOI - FAVORISER UN CONTRAT MODULABLE

La réussite de la croissance pour l' emploi et la création d'entreprise ne reposent pas seulement sur les bases financières, de trésorerie...L'argent, le fameux suivi social inutile ( assistante sociales, suivi d'insertions, consultants qui se démultiplient pour faire de la misère du marché de l'emploi, leur propre emploi ) coutant des sommes exasperantes à l'état et indécentes pour les populations, n'est pas le cœur de la mise en place de la reussite dans notre pays. Tout le monde pense... "je n'ai pas d'argent, je ne peux pas, on a pa de budget, c'est imposible, etc...." "Moi, je continue a dire.....Ou que je me trouve, quelque projet ou chose que je réalise, je le fais, j'ai tout à gagner, c'est possible et j'y crois. L'argent, n'a rien a voir avec ma reussite. L'agent est juste une bonne énergie agréable qui me permet d'avoir une liberté, celle de consommer" L'argent n'est pas la base de la réussite de la création d'entreprise ou de la remontée de la courbe de croissance de l'emploi. C'est la restructuration qui est au coeur. En effet, on voit des franciliens signer des contrats RSA permettant le retrait de toute forme d'aide vitale à des populations françaises telles que les femmes seules, foyers monoparentaux, etc....C'est consternant ! Ceci devient donc une arme de la part des service sociaux contre les populations les plus faibles, je dis bien une arme!... C'est l'exact fonctionnement des dictatures fabriquant des révolutions et des guerres qui commencent toujours leur installation ainsi. Le modèle francilien étant un modèle pilote pour l'appliquer à tout le territoire. Aucun média n'en parle! Les suivis effectués n'étant que des controles réels allant jusqu'a la vie privée, psychologique, des personnes, outrepassant le domaine médical ou pychologique qui normalement possède un secret( deontologie), et favorisant ainsi la peur des populations...La peur qui n'est qu'un processus éphémère du peuple, conduisant ces populations (qui au final subissent une maltraitance quelconque très souvent masquée de la part des institutions sociales), aux révolutions. La FRANCE est dans cette peur éphémère conduisant aux révolutions. Favoriser la création d'entreprise, c'est déja faire cesser le marché de la misère humaine. Stopper ce cout, envoyer les assistants sociaux, chargés de suivi sur le marché de l'emploi et des compétences eux-même, c'est récupérer le financement des services sociaux inutiles, et transferer cet argent sur un projet du style : le CONTRAT MODULABLE A l'intérieur d'un tel type de contrat, toute personne peut a la fois devenir créateur d'entreprise sans passer par les lourdeurs administratives, soit travailler a la carte pour une entreprise qui possède un besoin, soit enclencher a tout âge ( même a 70 ans car il existe des artisans qui travaillent jusqu' à 82 ans) une formation de cumul de compétences ( en favorisant la formation gratuite, rapide, et en abolissant le vieux système des diplômes qui plombent le marché de l'emploi et coutent cher en subventions de formations( car chaque fois qu'un créateur ou une personne a un projet intéressant , elle se retrouve bloquée du fait du diplôme, ou d'un concours. Il est plus efficace d'en arriver à un monde de la compétence ou de la vocation, plutôt qu'a un monde cassé et cassant reposant sur la structure rigide et facturable des pyramides de diplômes obsolètes et trop long a obtenir dans un monde qui avance plus vite que la formation. Ce contrat engageant la personne à la "multisolution". Aujourd'hui, ll faut savoir qu'on oblige une personne à n'avoir qu'un seul projet ( on paralyse ainsi la créativité ) sinon on lui dit qu'elle se disperse! On trouve anormal le fait d'etre capable de transversalité de compétences ou d'avoir changé dans sa vie plusieurs fois de métiers! Ceci est a developper! Demanin est le changement constant de métiers et de compétences.Ils font ceci, suivent les personnes ainsi dans les services sociaux RSA et emploi, au lieu de favoriser la création de projets qui crèe de la richesse, de l'energie, de la vie! Un CONTRAT MODULABLE est pour la MULTISOLUTION . C'est créer pour chaque parcours une multiplicité de solution à la vie, à la survie sans au dessus avoir un bon fonctionnaire social ou de la'emploi qui valide en étant lui-même bien moins qualifié que la personne, et en emploi . Comment on met en place une garantie d'efficacité : par un suivi autonome responsabilisant informatisé...ce mois ci je developpe par exemple telle compétence....cet autre mois j'interviens dans telle société qui a besoin de telle compétence.... et je m'auto-critique, je réalise moi meme mon propre bilan et je note les point qui sont à developper.... rendre les personnes autonomes et responsables ! ainsi, le mois suivant, tiens j'utilise une de mes compétences pour créer ou developper en parallèle une startup ou un projet de boutique, d'entreprise.... Et tous les 10 ans je fais un check up, sur la santé de mon activité! Pour cela je ne suis ni arreté par le diplome ou l'administration parce que je possède justement un contrat modulable. Mais ce contrat est un choix! Il y a le choix d'un ancien systeme, et celui d'un nouveau.Ce contrat en contrepartie me permet d'avoir un revenu universel sur la base de 1000 euros. La population n'est pas une meute de chiens. Pourquoi 1000 euros ? Parce que ceci coutera moins d'argent en suivi, en administratif, parce qu'un peuple qui a faim est un peuple dangereux, révolté, sanguinaire,parce qu'il est necessaire d'avoir un monde équitable, qu'un migrant on va lui donner des aides alors qu'il n'a en rien participé a sa nation, mais qu'un francilien aujourd'hui qui est en état de faiblesse, on lui fabrique un contrat RSA avec possibilité de suppression de tout revenu minimum garanti à sa survie. Or, l'intelligence n'est pas de diviser, de permettre a la population d'etre victime d'inégalités, la solution c'est de créer des solutions. C'est de garantir le bonheur des gens, leur épanouissement, c'est de tout refaire quand cela a été mal bâtit.L'intelligence réside dans la création, le développement des peuples réside dans la compétence et non le savoir qui peut s'avérer stérile s'il ne s'accompagne d'aucune compétence pour la société. Chaque personne aurait ainsi un dossier de développement de compétences à vie, permettant la progression de l'individu et non sa déchéance. Même un professeur des écoles. On peut même envisager la rénovation de la "pyramide chaotique de l'enseignement" : il y existe des métiers a vocations, et c'est dans ces métiers premiers à vocations, qu'il est nécessaire, non pas de recruter au capital d'instruction, mais bien à la vocation humaine d'adaptation. Un enseignant ne peut plus continuer à être recruté selon des concours comme aujourd'hui . Trop de dérives! Il est nécessaire, du fait des problèmes rencontrés dans les écoles, d'avoir avant toute chose, de vraies vocations de l'enseignement. Voilà pour ce CONTRAT MODULABLE! Ceci donc, étant inscrit dans une base de donnée de compétences, et d'autre part, de vocations, une base de donnée globale est consultable par les élus, les entreprises, les créateurs d'entreprises, pour permettre une mise en œuvre immédiate d'idées, ou de sociétés etc.... Tout aujourd'hui est fait pour entretenir le marché juteux de la misère humaine. La France n'a ni besoin d'assistants sociaux, ni de suivi programmés par pôle emploi, ni de la caf ouverte une semaine sur deux, provoquant des queues sans discontinuer, avec aucun programme informatisé réel de communication avec la population, tout ceci coutant beaucoup trop d'argent et n'en faisant rentrer aucun!!!! Tout ceci s'arretant de travailler à 16 heures ou 17 heures quand l'autre france travaille jusqu'a 20 heures... La france a besoin d'équité, d'égalité, de liberté, de déplacer les obstacles pour parvenir à construire autre chose, rapidement, concrètement et efficacement, en tenant compte de la population, de sa faiblesse et de ses besoins. Le CONTRAT MODULABLE, est une solution innovante , que personne n'a pensé jusqu'à présent, parce que nulle part on a permis une telle souplesse et un tel passage entre l'emploi, la création d'entreprise et la formation. Catherine Reine ADIDA-ROSENBERG

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains