publié le 06 décembre 2015

EMPLOI : CREER UNE BANQUE NATIONALE DE COMPETENCES

Le chômage ressemble au Mont blanc, tandis que personne ne se pose la question de la mutation réelle qui est entrain de s'opérer. Aujourd'hui, nous avons d'une part un besoin de la part des entreprises, mais besoin ponctuel, à la carte, un besoin de compétences précises et non de titres, diplômes ne certifiant plus rien. De l'autre côté , nous avons des structures qui fonctionnent de façon archaïque, en vivant elles-même du chômage . Bien entendu, dans les deux sens il est nécessaire de créer le besoin... Par ailleurs, nous observons, de nouvelles formes d'apports de compétences sur un parcours professionnel, ou humain : Mooc, spocs, open class, apprentissages autodidactes par tutoriels, participations a des conférences sur eventbrite, gratuites, etc... Tout ceci constitue la réelle richesse , le véritable capital à considérer dans le traitement de l'emploi. Je propose donc la modernisation totale du système archaique de pole emploi, et d'instaurer une banque de compétences interactive, numérique, évolutive, disponible immédiatement aux entreprises, et en parallèle, une banque de données des besoins de compétences interactive numérique évolutive des entreprises reliée aux moocs et a tous les systèmes de formations qui seront également gérés sous forme de banques de données d'acquisition de compétences( complètement reliées a pôle emploi et aux entreprises ) Je propose de modifier la législation, afin de permettre un travail à la carte, une possibilité de créer une entreprise tout en permettant au créateur d'avoir une sécurité. Parce que l'incohérence aujourd'hui est de donner aux non créateurs et de ne pas aider ceux qui veulent véritablement créer. Cela paralyse le développement économique et diminue la marge de création d'entreprise . Je propose un suivi global du demandeur d'emploi et de toute personne au RSA, qui ne soit pas régit sous les services sociaux, tel que cela se fait aujourd'hui, mais par des unités d'acquisitions de compétences. Il s'agit de créer de la richesse, pas de se lamenter sur la perte de richesse. Recentrer en quelques sortes sur l'objectif, et cesser tous ces intervenants inutiles. Si cette banque de données est réalisée sur le territoire national, permettre la mobilité pour créer le mouvement, le mouvement économique, le mouvement vers la croissance. Tous les contrôles actuels réalisés pour les demandeurs d'emploi et les personnes du RSA tuent la mobilité et la possibilité de création d'entreprise. Permettre aux entreprises d'embaucher une compétence La vie, c'est le mouvement, c'est le changement, aujourd'hui, ce sont les services sociaux et d'insertions etc qui vivent en créant de la misère humaine, car leur marché, leur emploi, dépend de cela. Je propose donc la modernisation totale du système archaïque de pôle emploi, des systèmes d'intérim, sociaux, d'insertion, etc et d'instaurer : - une banque de compétences interactive numérique évolutive disponible immédiatement aux entreprises. - une banque de données des besoins de compétences interactive numérique évolutive des entreprises reliée aux moocs et a tous les systèmes de formations - des banques de données d'acquisition de compétences ( complètement reliées a pôle emploi et aux entreprises ) , ceci a la place des centres de formations avec des diplômes aux noms parfois incompréhensibles pour les acteurs du domaine. -une banque de donnée de nouvelles entreprise créées pour encourager le soutien économique de la part des entreprises déja établies. Simplifier, clarifier, architecturer, créer des bases de données, s'adapter immédiatement, répondre rapidement à la courbe vers laquelle tend la totalité de notre société, voila pour cette proposition. cela éviterai beaucoup de dépenses, d'argent utilisé dans l'incohérence, d'orientations mal gérées, de parcours brisés, d'entreprises insatisfaites . Tout fonctionne avec une excellente architecture.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains