publié le 20 février 2016

Economie collaborative

Un nouveau mode de consommation dit collaboratif est en forte expansion. Une enquête récente indique que 34% des Français pensent que le collaboratif c’est l’avenir tant pour des raisons sociales, éthiques ou économiques. Dans cette nouvelle organisation économique qui s’affranchit du capitalisme, les principes de liberté économique ne sont pas remis en cause. Un nouveau libéralisme est en train de naitre sous nos yeux. Le travail salarié qui a permis depuis le début de l’ère industrielle le progrès économique et social semble ainsi fortement remis en cause par ceux que l’on désigne « génération Y ». Mais rien n’indique dans les observations faites une remise en cause de la valeur travail, moyen d’insertion sociale. Au contraire des témoignages de DRH confirment l’appétence de jeunes qui travaillent dur pour réussir et augmenter leur autonomie. L’envie de cette jeunesse qui souhaite entreprendre librement, être autonome, travailler plus pour gagner plus, ou profiter pleinement de l’existence pour s’épanouir et être utile, est légitime et doit être entendue par les politiques. Il leur appartient aussi de trouver les solutions pour assurer une couverture sociale efficace en dehors du salariat.

Abonnez-vous Les républicains magazine Toute l'actualité politique des républicains